Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 00:01

mine-rien-polar-patricia-wentworth-L-Yyow Q Présentation de l'éditeur :

 

Quarante-huit heures. C'est le temps qu'il reste à Jervis pour trouver une nouvelle épouse. Une fois ce délai écoulé, l'héritage de son richissime grand-père passera entre les mains de Rosamund, son ex-fiancée et cousine. S'engage alors pour les anciens amants un contre-la-montre mortel où les accidents ne relèvent pas de simples coïncidences... Vif, drôle, ironique : un récit au rythme endiablé porté par la verve de Patricia Wentworth.

 

Ma lecture :  

 

Un petit polar sans prétention tel que je les aime pour célébrer mon retour à la lecture !

En effet, cela fait bien longtemps que je n'ai pas pris le temps, justement, de venir musarder par ici. En fait, depuis le 1er septembre date de publication de nos billets sur le swap Partners in crime au cours duquel Ciboulette m'a gâtée, de ce livre notamment. J'adore Patricia Wentworth, pour tout ce qu'elle dégage d'atmosphère surannée. Patricia Wentworth est un auteur contemporain de Agatha Christie, et l'ambiance de leurs romans sont très proches. Je connaissais P. Wentworth pour ces ouvrages mettant en scène une détective dénommée Miss Maud Silver, ancienne institutrice reconvertie dans les enquêtes policières. Son passe-temps, comme Miss Marple, c'est le tricot et les nombreuses paires de chaussettes qu'elle confectionne pour les enfants de ses nièces.Et je suis fan de Miss Maud Silver ! Sûrement un peu plus simple que Miss Marple, et plus proche également.

Ici, point de Miss Silver ni de détectives ou autres policiers, mais une histoire des plus tortueuse entre Jervis et son ex-future épouse Rosamund. Un roman à suspens, sans grand suspens finalement, mais qui se lit avec une réelle jubilation. Une histoire d'amour, de belles amitiés, des tentatives de meurtre, le tout sur fond de campagne anglaise de bord de mer ... Moi j'adore ! Un bon petit moment de lecture, tout à fait adapté aux soirées tranquilles et aux trajets en bus.

Ce livre m'a également permis de replonger dans la lecture, un peu délaissée ces derniers temps.

Merci Ciboulette pour ce choix, et merci Jeneen, des Livres d'Eden pour en avoir fait une lecture commune.

 

Une lecture qui entre dans le cadre du défi de Opaline, une plume au féminin.

La Plume au féminin2


Partager cet article

Repost 0
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 20:22

51BqVHMiHkL SL500 AA300

 

Présentation de l'éditeur :

 

Facétieux Oscar Wilde ! Après avoir choqué le monde par ses boutades lors de la première triomphale de L'Eventail de Lady Windermere, le voici qui propose à ses amis une curieuse activité pour les distraire : le jeu de la mort. Chacun inscrit sur une feuille le nom de la victime de son choix et aux participants de deviner qui veut tuer qui. Mais quand la Mort commence à frapper les victimes potentielles dans l'ordre exact où elles ont été tirées, le drame succède à la comédie. Flanqué de son fidèle ami Robert Sherard, et assisté par Arthur Conan Doyle et par le peintre Wat Sickert, Wilde mène l'enquête avec plus de zèle que jamais. Car son nom et surtout celui de sa femme figurent sur la liste funèbre...

 

 

Ma lecture :   

 

"Grave, désopilant souvent, so british toujours, Gyles Brandreth signe une nouvelle enquête brillante et grinçante ... Esprit de Wilde es tu là !" ... Le commentaire de Raphaël Stainville, journaliste du Figaro Magazine est parfaitement enthousiaste. Je ne l'ai pas été autant et, j'avoue, je n'ai rien trouvé de grave ni de désopilant, rien de particulièrement grinçant non plus ... Pas sûre d'avoir lu le même livre ...
Et pourtant, j'ai aimé : le côté so british bien sûr, l'étude des caractères, celui de Wilde bien sûr, mais celui de tous les amis qui l'entourent également. J'ai surtout apprécié d'ailleurs cette observation du caractère humain, cette relation de l'amitié, de l'amour aussi. L'enquête, de mon point de vue, est un peu en retrait : il semble qu'elle soit surtout un prétexte à l'analyse de l'âme humaine. Quelques longueurs sous cet aspect, mais une lecture divertissante.

 

 

Partager cet article

Repost 0
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 07:00

Présentation de l'éditeur : 51kFUvggGjL SL500 AA300

 

Immobilisé sur son lit d'hôpital, l'inspecteur Grant s'ennuie. Pour se distraire, il passe au crible de son œil criminologiquement très exercé des portraits de personnages historiques. Parmi eux, un visage lui inspire sympathie et déférence. Mais il s'avère être celui de l'épouvantable Richard III, roi d'Angleterre, parvenu au trône (voyez Shakespeare) grâce à l'assassinat de ses neveux, les enfants d'Edouard. Alors commence à travers l'Histoire une quête de la vérité qui forme l'une des enquêtes les plus originales de toute la littérature policière, l'un des dix grands classiques du genre salué par la critique et aussi par les pairs de l'auteur.

 

Ma lecture :    

 

Une lecture distrayante qui nous plonge dans un roman policier inhabituel. Une connaissance pointue de l'Histoire anglaise et de cette polémique historique autour de Richard III. Une histoire tout à fait passionnante, même si, je l'avoue, la fin tend à lasser. C'est quand même une prouesse que de pouvoir ferrer le lecteur tout au long de l'ouvrage alors que l'enquêteur ne bouge pas de sa chambre d'hôpital et que les acteurs sont morts depuis des siècles !! Enquête à travers la littérature. Un vrai plaisir.

Et reste une question : quelle est la part de la réalité dans l'Histoire qui nous est transmise dans les livres scolaires ? Jusqu'où cette Histoire est-elle travestie par les narrateurs, voire les témoins de cette petite ou grande Histoire ? Je ne me suis pas renseignée sur toutes ces Histoires réécrites auxquelles il est fait référence dans le livre : mais on finit par se poser des questions sur la ligne historique officielle.

 

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Itzamna
  • Itzamna
  • : J'ai souhaité placer sous de bons auspices ce blog dédié aux livres et à mes lectures. Itzamna est une importante divinité du panthéon Maya. Dieu du ciel, du jour et de la nuit, il a aussi inventé l'écriture et les livres.
  • Contact

Lectures en cours

7-ans-apres---Guillaume-Musso.jpg

Rechercher

Wanted !

Wanted

Challenges et défis

Les challenges que je vous propose :

 

JJRousseau

 

challenge indigné révolté engagé 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vos challenges auxquels je participe :

 

challengema21

 

mod article2342510 2

 

challenge-Des-notes-et-des-mots-4

 

 

laviedesautres

 

 

tourdefrance

 

challenge-edith-wharton

 

Leblanc

 

blogoclub

 

Un-mot-des-titres

 

Lire sous la contrainte - Phildes

J'y suis

Logo-News-Book.png

livraddict_logo_middle--1-.png

Babelio.GIF

Les agents littéraires

 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -