Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 21:00

Purge Sofi-Oksanen Auteur : Sofi Oksanen

Titre : Purge

 

 

Poche : 429 pages

Editeur : Le livre de poche

Collection : Littérature & documents

Sortie 1er février 2012

 

 

Mon avis :      3 étoiles

 

 

 

Présentation de l'éditeur :


1992, fin de l'été en Estonie. L'Union soviétique s'effondre et la population fête le départ des Russes. Sauf la vieille Aliide, qui redoute les pillages et vit terrée dans sa ferme. Lorsqu'elle trouve dans son jardin Zara, une jeune femme meurtrie, en fuite, que des mafieux russes ont obligée à se prostituer à Berlin, elle hésite à l'accueillir. Pourtant, une amitié finit par naître entre elles. Aliide aussi a connu la violence et l'humiliation... A travers ces destins croisés pleins de bruit et de fureur, c'est cinquante ans d'histoire de l'Estonie que fait défiler Sofi Oksanen.

 

 

Ma lecture :

 

Un très grand livre sur le mensonge et la peur. On en sort ébloui par la maîtrise et secoué par le propos.

Alexandre Fillon, Lire.

 

Un livre âpre et dur qui met en parallèle la violence sur les femmes et sur les peuples.

Augustin Trapenard, Elle.

 

 

 

Livre Choix des Libraires : que j'ai beaucoup aimé mais qui m'a déçue sur la fin.

 

Le propos est passionnant. A travers l'histoire de ces deux femmes, marquées par la violence et l'humiliation, à 50 années de distance, l'auteure nous fait découvrir l'histoire méconnue de cette petite République d'Estonie, ancienne république socialiste d'URSS. C'est réellement cet aspect du livre qui m'a intéressée.

 

On perçoit les mouvements de l'Histoire tout au long du roman : tiraillé en permanence entre l'Empire Russe et l'Allemagne, le peuple estonien est résistant. Après la première guerre mondiale, il acquiert son autonomie et s'éloigne de l'Empire Russe pour se rapprocher de l'Allemagne. À la veille de la Seconde Guerre mondiale, les clauses secrètes du Pacte germano-soviétique, signé en 1939 par l'Allemagne nazie et l'Union soviétique, permettent à cette dernière d'occuper l'Estonie. Le pays est ravagé par son occupant. Les élites germanophones quittent en masse le pays pour répondre à l'appel des autorités nazies. Lorsque l'Allemagne déclare la guerre à l'Union soviétique, l'Estonie est envahie rapidement par les Allemands, puis reconquise par l'Armée rouge en 1944.

 

Tallinn_estonie.jpg

 

C'est dans ce va-et-vient perpétuel que s'inscrit l'histoire d'Aliide, opportuniste qui choisit le camp de la sécurité Russe (en l'épousant par ailleurs) pour pouvoir retrouver un sommeil paisible. On perçoit également que ces incessantes invasions ont façonné les populations et que les rancoeurs, les peurs, les trahisons... doivent encore produire leurs effets de nos jours.

 

C'est de nos jours que vit Zara, une jeune femme dont la famille estonienne a été envoyée en Sibérie au début des années 50. Elle espère en un monde plus doux, elle croit en la perestroïka et rêve de l'Ouest. Seulement les anciens chefaillons de l'empire soviétique rodent et cherchent à tirer profit de ce vent de liberté. Et c'est la misère que rencontrera Zara. Jusqu'à sa rencontre avec Aliide.

 

On croise l'histoire de ces deux femmes en alternance, entre la violence, l'amertume et l'espoir. On a du mal à imaginer la vie menée par les populations de ce XXème siècle. J'ai eu le sentiment que pour ces pays, la guerre ne s'est pas arrêtée en 1945, mais a duré jusque dans les années 80. Une lacune de nos programmes d'Histoire me semble-t-il !

 

Puis le dénouement approche... et me laisse réellement sur ma faim. J'en attendais beaucoup plus : cette fin ne m'a pas semblée à la hauteur du roman, et j'en suis déçue. Il me semble qu'il me manque des clés, des pistes... Dommage de terminer sur un tel sentiment...

 

Tallinn_estonie2.jpg

 

 

**********

 

Ce livre a été lu à l'occasion du Challenge  Lire sous la contrainte proposé par Phildes. Un peu de retard dans la production du billet, désolée. J'inscris également cette lecture au défi d'Opaline,  La Plume au féminin.

 

Lire sous la contrainte - Phildes   LaPlumeauféimin1

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

phypa 06/03/2013 15:54


Ce livre est intéressant par ce qu'il nous apprend de l'histoire. Mais je n'ai  pas du tout aimé la construction décousue avec les aller-retour entre les différentes époques qui embrouillent
le récit.


Je trouve aussi qu'il manque pas mal de clés dans le comportement d'Aliide, notamment à l'égard de sa soeur. De leur vie avec leur famille, de leur relations avec leurs parents on ne sait pas
grand-chose.


Les personnages n'ont finalement pas beaucoup d'épaisseur, et cela rend le propos très caricatural.

Gaëlle 07/03/2013 11:05



Je suis moins critique, même si je te rejoins sur le fait qu'on ne comprend pas vraiment la posture d'Aliide, si ce n'est peut-être la jalousie dans un premier temps, puis la recherche du
confort, matériel notamment, en temps de guerre.


La chute m'a déçue, mais ce que le livre donne à comrpendre de l'histoire comtemporaine de ce pays est tout à fait édifiant !



Valérie 01/03/2013 09:43


J'ai aimé ce roman que j'avais choisi d'écouter. 

Gaëlle 02/03/2013 09:05


Jamais testé les audio livres...


Présentation

  • : Itzamna
  • Itzamna
  • : J'ai souhaité placer sous de bons auspices ce blog dédié aux livres et à mes lectures. Itzamna est une importante divinité du panthéon Maya. Dieu du ciel, du jour et de la nuit, il a aussi inventé l'écriture et les livres.
  • Contact

Lectures en cours

7-ans-apres---Guillaume-Musso.jpg

Rechercher

Wanted !

Wanted

Challenges et défis

Les challenges que je vous propose :

 

JJRousseau

 

challenge indigné révolté engagé 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vos challenges auxquels je participe :

 

challengema21

 

mod article2342510 2

 

challenge-Des-notes-et-des-mots-4

 

 

laviedesautres

 

 

tourdefrance

 

challenge-edith-wharton

 

Leblanc

 

blogoclub

 

Un-mot-des-titres

 

Lire sous la contrainte - Phildes

J'y suis

Logo-News-Book.png

livraddict_logo_middle--1-.png

Babelio.GIF

Les agents littéraires

 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -