Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 00:01

9782253004738

Présentation de l'éditeur :

 

Trente écueils menaçants cernent l'île de Sarek en Bretagne. Les habitants superstitieux l'appellent l'île aux trente cercueils. Une légende les hante : trente victimes doivent mourir dont quatre femmes en croix. Véronique d'Hergemont, venue chercher son fils après quatorze ans d'absence, a la désagréable surprise de voir ses initiales sur les bornes, sur les portes des chapelles et son visage sur un dessin de femme crucifiée ! L'étrange atmosphère des légendes celtes, cette "Pierre-Dieu qui donne mort ou vie", la prédiction sanglante, le monstrueux comte Vorski, voilà de quoi frissonner d'angoisse et de terreur. Arsène Lupin, heureusement, et un petit chien nommé Tout Va Bien, sont là pour affronter la malédiction! Un roman fantastique de Maurice Leblanc dont le sens du suspense et de la mise en scène, dans cette île déchiquetée et sauvage, font ressortir l'humour du dénouement.

 

 

Ma lecture :  

 

C'est la première fois que je lis Arsène Lupin. Ce mois-ci, le  blogoclub nous propose de découvrir l'oeuvre de Maurice Leblanc. J'ai commencé par chercher quelque chose qui ne soit pas un Arsène Lupin mais n'ai pas trouvé grand-chose de satisfaisant. Je me suis donc lancé dans cette aventure. La quatrième de couverture m'avait attirée : une histoire un peu surnaturelle, qui remonte dans un passé lointain, celui des druides en fait, des histoires de légendes, du suspens légèrement terrifiant et, surtout, l'intrigue se déroule en Bretagne. Dans l'île de Sarek, inventée pour l'occasion, mais aussi dans le Finistère de Fouesnant, Beg-Meil et Rosporden et le Morbihan de Le Faouët, ce qui donne de la réalité à l'intrigue.

 

LeFaouet.jpg

Chapelle Sainte-Barbe - Le Faouët (56)

 

Beaucoup d'espoir... et au final, plutôt une déception.

Maurice Leblanc n'a, selon moi, pas suffisamment pris le temps de poser le contexte, de construire une atmosphère. On est embarqué dans l'histoire sans être réellement imprégné d'une ambiance. L'intrigue va très vite. Les morts se succèdent sans que le lecteur ai le temps d'en éprouver inquiétude ou frissons. Pourtant le thème s'y prête à merveille. Le personnage clef du roman, Véronique d'Hergemont, subit les évènements sans que nous sentions pour elle une quelconque empathie.

L'intrigue prend un peu d'épaisseur au moment où Véronique se trouve confrontée à des évènements inquiétants, isolée sur l'île de Sarek. La tension monte. Les retrouvailles avec son fils et la rencontre du professeur de celui-ci donnent un peu de chaleur humaine à cette héroïne qui en manquait jusqu'alors. La survenue de son ancien mari, Vorski parvient à provoquer chez le lecteur quelque angoisse bien légitime.

Et puis très vite, l'intrigue retombe à plat. L'apparition d'un druide aux deux tiers du livre, apparition dont on comprend dès le début qu'il ne peut s'agir que d'Arsène Lupin, semble tellement surréaliste qu'elle ne peut laisser penser à un évènement surnaturel. Le charme est rompu. Or l'intrigue se poursuit en tentant de faire durer cette part de surnaturel. Mais le lecteur de n'y laisse pas prendre et attend avec impatience l'arrivée officielle d'Arsène Lupin. Celle-ci tarde cependant à arriver et se caractérise par de longs discours sans fin qui n'apportent rien à l'histoire.

 

begmeil.jpg Fouesnant (29), plage de Beg-Meil

 

Bref, j'ai été plutôt déçue de cette rencontre avec Arsène Lupin. Je n'étais pas spécialement attirée par les ouvrages de Maurice Leblanc, n'ayant jamais été accrochée par les quelques épisodes que j'ai pu voir à la télévision. Et je pense ne pas avoir choisi le bon livre pour provoquer cette rencontre. Je vais peut-être tenter à nouveau ma chance avec un Arsène Lupin plus classique... ou un ouvrage de Maurice Lablanc dans lequel Arsène Lupin ne joue aucun rôle.

 

Pour conclure, je ne dirais pas que ce titre est à oublier. Je l'ai terminé et plutôt rapidement... Ce qui est un signe car lorsqu'un livre m'ennuie réellement, j'ai du mal à aller jusqu'au bout. Mais il ne m'aura pas marqué. Dommage.

 

 

**********

Il s'agissait d'une lecture du  blogoclub, et comme je ne compte pas en rester sur cette désillusion, je l'inscris également au challenge Maurice Leblanc initié par  Sharon.

 

blogoclub   Leblanc

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hélène 04/06/2012 09:30


J'ai bien apprécié la rencotnre avec Arsène pour ma part...

Gaëlle 04/06/2012 17:01



Heureusement, il en faut pour tous les goûts !



Lounima 03/06/2012 22:58


Dommage. Mais, en effet, peut-être n'était-ce pas le meilleur de la série ?


Pour ma prochaine lecture de cet auteur, je vais donc m'empresser d'oublier ce titre...

sylire 02/06/2012 17:31


Ton ressenti est très proche du mien. J'ai regretté comme toi qu'Arsène Lupin n'intervienne que tardivement.

Gaëlle 03/06/2012 12:34



On verra ce qu'il en sera avec Dorothé, danseuse de corde... Mais j'en suis à la page 93 et toujours pas de Lupin (à moins que je ne l'ai pas encore démasqué...).



Grominou 01/06/2012 23:49


Dommage! Peut-être faut-il avoir lu Lupin quand on était jeune pour l'apprécier une fois adulte? Enfin, j'espère que ton prochain essai sera le bon!

Gaëlle 02/06/2012 07:34



A suivre !



Présentation

  • : Itzamna
  • Itzamna
  • : J'ai souhaité placer sous de bons auspices ce blog dédié aux livres et à mes lectures. Itzamna est une importante divinité du panthéon Maya. Dieu du ciel, du jour et de la nuit, il a aussi inventé l'écriture et les livres.
  • Contact

Lectures en cours

7-ans-apres---Guillaume-Musso.jpg

Rechercher

Wanted !

Wanted

Challenges et défis

Les challenges que je vous propose :

 

JJRousseau

 

challenge indigné révolté engagé 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vos challenges auxquels je participe :

 

challengema21

 

mod article2342510 2

 

challenge-Des-notes-et-des-mots-4

 

 

laviedesautres

 

 

tourdefrance

 

challenge-edith-wharton

 

Leblanc

 

blogoclub

 

Un-mot-des-titres

 

Lire sous la contrainte - Phildes

J'y suis

Logo-News-Book.png

livraddict_logo_middle--1-.png

Babelio.GIF

Les agents littéraires

 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -